Sujets de conversation

« Le véritable art de la conversation n’est pas de dire ce qu’il faut quand il faut,
mais de ne pas dire ce qu’il ne faut pas quand on en a tellement envie. »
Dorothy Nevill

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Two-people-talking-logo.jpg/480px-Two-people-talking-logo.jpg

De Selena Wilke, Domaine public, Wikimedia Commons

La plupart des gens ne se rendent pas compte des conséquences d’un simple sujet de conversation. Certains expriment à tout bout de champ leurs craintes et leurs frustrations. De tels sujets de conversation découragent leur entourage. Certes, il est parfois nécessaire d’aborder des sujets difficiles. Mais pensez-y avant d’amener la conversation vers un sujet qui détruira possiblement une atmosphère agréable.

Exemple :
Vous passez un moment agréable avec un ami. L’atmosphère est détendue. Vous parlez de choses qui vous intéressent, entre autres de vos projets d’avenir. Puis sans y penser, vous abordez un sujet stressant ; vous mentionnez la possibilité de pertes d’emplois dans votre région. Votre ami renchérit en mentionnant que les perspectives économiques sont effectivement sombres. Et il avoue craindre d’être licencié. L’atmosphère qui était joyeuse et relaxante devient soudainement tendue et chargée d’inquiétude.

Observez votre état d’âme après avoir discuté longuement (souvent inutilement) de choses décourageantes : vous êtes alourdi moralement et votre énergie est diminuée. Lorsque vous avez la chance de vous trouver dans une atmosphère harmonieuse, ne serait-il pas intéressant de préserver celle-ci en évitant des sujets négatifs inutiles ?

« Prendre le temps de réfléchir, telle est la manière courtoise
et vraie de commencer et de poursuivre une conversation. »
Luther Standing Bear (Chef indien sioux)

Sujets complémentaires :
    Se préparer à une conversation avec un proche
    Conversations qui dégénèrent en disputes
    Choses à dire et à ne pas dire à une personne triste
    La bonne façon de critiquer est d’encourager
    Réconfortez
    Écouter
    Pensées sur la conversation, l’écoute, se taire, la parole et la communication

2 Responses

  1. Anne says:

    Bonjour, ce qui me surprend dans ce conseil c’est la volonté d’absence de conversation de fond. Il est important d’échanger, avec analyse, en dehors d’un contexte professionnel, sur des sujets compliqués, difficiles. Comment notre regard peut-il évoluer sur les personnes stigmatisées si on échange pas entre amis? Comment notre pensée peut-elle évoluer entre l’illusion et la haine aveugle face aux attentats, si on n’apprend pas ensemble à décoder les comportements dangereux et les pratiques normales spirituelles ? Certes, il faut éviter les conversations stériles sur des évidences, qui ne servent qu’ à combler un manque justement de paroles vraies. La vie est remplie de coups. Pour les affronter et sauter l’obstacle avec grâce, sans avoir de séquelle, il faut apprendre avec et par les autres. Les conversations sont fondamentales, en dehors de celles qui sont théoriques. L’art de la conversation est fondamental.

  2. Maxime says:

    Je suis tout t’affaire d’accord avec ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published.