100 citations sur les INSULTES et injures

Dessin d’un ordinateur avec des bulles d’insultes vers l’utilisateur

Intimidé par les médias sociaux
Attribution de l’image : HaticeEROL de Pixabay

Oubliez l’insulte, mais pas la gentillesse.

Souvent, les mots font plus de mal que les gifles.

Les insultes ne salissent que ceux qui les profèrent.

L’opinion des autres à votre égard importe moins que la vôtre.

Celui qui reste indifférent à la flatterie et à l’insulte a un cœur serein.

Tout le désagrément d’une insulte vient de la manière dont on la reçoit.

Les flèches peuvent percer le corps, et les insultes peuvent percer l’âme.

La pluie de tes injures n’atteint même pas le parapluie de mon indifférence.

J’adore que la jeunesse m’insulte ; cela me rassure sur mon sens politique.

Les insultes ne sont effectives que si une quelconque émotion est présente.

On ne peut pas traîner quelqu’un dans la boue sans se salir un peu soi-même.

Acceptez-vous tel que vous êtes pour mieux vous libérer de l’opinion des autres.

Lorsqu’une insulte n’est pas acceptée, elle appartient toujours à celui qui l’a donné.

L’impact d’une insulte n’a d’égale que l’importance que l’on accorde à cette personne.

L’important n’est pas la manière dont l’injure est faite, mais celle dont elle est supportée.

Il faut une grande sagesse pour trouver la vérité qui se cache dans chaque injure méritée.

Les insultes sont une occasion de démontrer notre discipline personnelle et notre sagesse.

Se moquer de quelqu’un d’autre vient d’un besoin d’abaisser l’autre en croyant ainsi s’élever.

Il est dans la nature humaine d’être plus affecté par une insulte que par plusieurs compliments.

Quand vous décidez d’ignorer ceux qui vous blessent, vous enlevez une grande partie de leur pouvoir.

Confronté à l’insulte, le sage fait preuve de grandeur d’esprit et se protège avec des pensées bien choisies.

L’insulte est un dénigrement de l’autre. La proférer comme l’entendre est néfaste pour l’estime de soi-même.

Il faut toujours se souvenir des compliments que l’on reçoit et ne pas faire cas des remarques désobligeantes.

Quand quelqu’un devient insolent, ne regarde pas la forme, mais plutôt le fond du message qu’il veut faire passer.

Peu importe la personne qui essaie de te rabaisser, si elle essaie de te rabaisser, c’est pour que tu sois à son niveau.

Il est difficile de faire prendre conscience a quelqu’un que ses paroles sont déplacées si nous agissons exactement comme lui.

Proférer une parole blessante prend à peine une seconde, mais la guérison de la blessure qu’elle a causée peut prendre des années.

Les compliments, c’est bien beau, c’est bien agréable ; mais on ne sait jamais si c’est sincère. Tandis que les insultes, ça vient du cœur.

La véritable nature d’un individu ne se manifeste jamais aussi clairement qu’au moment où il subit une vexation, un outrage ou une offense.

Presque toutes les insultes comportent un sous-entendu. Essayer de retrouver ce sens caché, car c’est à lui que vous devez répondre en priorité.

Les moqueries et les insultes sont comparables à de la pluie ; elles ne sont pas dangereuses en soi, cependant personne n’aime se faire mouiller.

La façon dont les gens vous traitent est en grande partie hors de votre contrôle. La façon dont vous réagissez est entièrement sous votre contrôle.

Ne te laisse pas atteindre par les paroles d’autrui, car elles ne sont que le reflet de leur propre réalité. Leurs mots ne sont que le miroir de leurs maux.

Ne maudis pas celui qui t’a fait du mal, il n’était pas encore éveillé à l’Amour. Sa véritable nature, qui est tournée vers le bien, ne s’est pas encore révélée.

Comprendre que le comportement blessant de l’autre n’est pas l’autre, mais plutôt la manifestation de sa souffrance, aide à amener l’esprit vers la compassion.

Si quelqu’un te traite mal, souviens-toi juste qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez cette personne, et non chez toi. Les gens normaux ne cherchent pas à détruire les autres.

À un moment ou à un autre, nous serons tous victimes d’insultes. Nous pouvons nous préparer afin que ces offenses nous troublent moins et surtout n’engendrent pas de désir de vengeance.

Personne ne peut à tout le monde tout le temps. Curieusement, certains refusent d‘admettre cette évidence. Conséquemment, ils sont vite offusqués lorsque quelqu‘un ne semble pas être de leur coté.

 Tableau ancien qui présente Charles 1er insulté par les soldats de Cromwell.

Charles I insulté par les soldats de Cromwell, domaine public

L’insulte est l’arme du faible. ~ Proverbe latin

Il n’y a que la vérité qui blesse. ~ Proverbe français

L’insolence est de l’orgueil masqué. ~ Th. Fuller

Si tu dis des injures, tu en entendras. ~ Plaute (Pseudolus)

On insulte les gens qu’on flatte de travers. ~ François Ponsard

En rabaissant autrui, on s’abaisse soi-même. ~ Henri-Frédéric Amiel

On n’insulte pas un homme qui porte un fusil. ~ Proverbe congolais

Traverse la rivière avant d’insulter le crocodile. ~ Proverbe africain

Oublie les injures, n’oublie jamais les bienfaits. ~ Confucius (Entretiens)

Les injures sont les raisons de ceux qui ont tort. ~ Proverbe français

Mieux vaut encore subir l’injure que la commettre. ~ Socrate

Ce qui ne se trouve pas en nous ne nous contrarie pas. ~ Hermann Hesse

S’irriter d’un reproche, c’est reconnaître qu’on l’a mérité. ~ Tacite (Annales)

La flèche perce le corps, mais l’insulte transperce l’âme. ~ Baltasar Gracian

Qui se venge d’un petit affront cherche à en recevoir de grands. ~ Proverbe chinois

C’est magnanimité que de supporter avec douceur une offense. ~ Démocrite

Les marques du fouet disparaissent, la trace des injures, jamais. ~ Proverbe africain

On coupe le passage à l’injure en la prévenant par une courtoisie. ~ Baltazar Gracian (L’homme de cour)

Vous ne pouvez maintenir quelqu’un à terre sans y rester avec lui. ~ Booker T. Washington

Il n’y a que les coupables pour prendre les vérités pour des insultes. ~ Charles Exbrayat

La moquerie est de toutes les injures celle qui se pardonne le moins. ~ La Bruyère

Que celui qui n’a pas traversé ne se moque pas de celui qui s’est noyé. ~ Proverbe africain

Celui qui t’insulte n’insulte que l’idée qu’il a de toi, c’est-à-dire lui-même. ~ Villiers de l’Isle-Adam

Si vous calomniez quelqu’un, vous éveillez le mal soit en lui, soit en vous. ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

Il faudrait, pour vivre en paix, ne s’offenser de rien et n’offenser personne. ~ Jean-Jacques Rousseau (Les pensées d’un esprit droit)

L’insulte est souvent l’argument final de celui qui ne trouve plus rien à dire. ~ Chamfort Sébastien Roch

Ce que la langue a brisé, mille chirurgiens ne peuvent le remettre en place. ~ Proverbe amharique

Rejette ton sentiment d’avoir été offensé et l’offense elle-même disparaîtra. ~ Marc Aurèle

Quand on a la réputation d’insulter tout le monde, on n’offense plus personne. ~ Edmond Thiaudière (La soif du juste, 1895)

L’ironie n’est jamais que parade, cuirasse plus ou moins efficace contre l’angoisse. ~ Stanley Péan

Réprimande l’insolent et le scélérat, tu ne récolteras que des insultes et des injures. ~ Proverbe colombien

La vérité n’est jamais une insulte sauf pour celui qui est trop orgueilleux pour l’entendre. ~ René Lessard

Il est d’un homme sage de se modérer dans la victoire, et n’insulter point un malheureux. ~ Tite-Live (Maximes et sentences)

Que tu sois riche, ou que tu sois pauvre, n’insulte jamais un homme plus infortuné que toi. ~ Proverbe grec

Le ressentiment empêche de voir la réalité, de voir ce qui est réellement, ici et maintenant. ~ Anthony de Mello

Mieux vaut passer la nuit dans l’irritation de l’offense que dans le repentir de la vengeance. ~ Proverbe targui

Le premier être humain à jeter une insulte, plutôt qu’une pierre est le fondateur de la civilisation. ~ Sigmund Freud

Être libre, c’est aussi cesser d’agir en fonction du regard, du jugement et de l’opinion des autres. ~ Frédéric Lenoir

Certaines insultes portent en elles leur réconfort. Les chiens n’aboient que contre les roues qui tournent. ~ Paul Masson (Les pensées d’un yoghi)

Chaque fois que quelqu’un m’offense, j’essaie d’élever mon âme si haut que l’offense ne peut l’atteindre. ~ René Descartes

Comme des vêtements chauds nous protègent contre le froid, la maîtrise de soi protège contre l’offense. ~ Léonard de Vinci

L’attachement à l’idée que tu as de toi est ce qui te fait souffrir, et non pas le conflit, l’insulte ou le mépris. ~ Anthony de Mello

Les petits esprits sont blessés des petites choses ; les grands esprits les voient toutes sans en être blessés. ~ François de La Rochefoucauld

Le responsable de ta contrariété, c’est toujours TOI, même si c’est l’autre qui t’a provoqué, insulté ou méprisé. ~ Anthony de Mello

Un brave homme qui a été insulté se trouve tout de suite supérieur à celui qui l’insulte, parce qu’il peut pardonner. ~ Jean-Étienne-Judith Forestier (Les leçons d’orthographe corrigées, 1803)

Les injures sont bien humiliantes pour celui qui les dit, quand elles ne réussissent pas à humilier celui qui les reçoit. ~ Alphonse Karr

J’appelle sage celui qui, tout innocent qu’il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force. ~ Bouddha (Dhammapada)

Se venger d’une offense, c’est se mettre au niveau de son ennemi ; la lui pardonner, c’est se mettre au-dessus de lui. ~ Proverbe anglais

Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre ; voilà le meilleur usage que nous puissions faire de la médisance. ~ Platon

Si une personne vous blesse, vous pouvez oublier la blessure ; mais si vous lui nuisez, vous vous en souviendrez toujours. ~ Khalil Gibran

On peut supporter la douleur que cause une injure ordinaire. Mais d’une main qui nous est chère, elle va droit frapper au cœur. ~ Frédérick Jézégou

Toi qui as fait tant de mal à un homme simple en éclatant de rire à la vue de sa souffrance ne te crois pas sauf car le poète se souvient. ~ Czeslaw Milosz

Ce n’est pas ce que je dis qui vous blesse : ce sont vos propres plaies intérieures qui réagissent lorsqu’elles sont touchées par mes propos. ~ Don Miguel Ruiz

Qui m’insulte en face peut être un honnête homme et mon ami ; mais qui me loue à tout propos est un sot qui me méprise, ou un fourbe qui veut me jouer. ~ Proverbe chinois

Lorsque vous vivez à un niveau de conscience ordinaire ou en dessous, vous passez beaucoup de temps et d’énergie à trouver des occasions d’être offensé. ~ Wayne Dyer

Au lieu de s’indigner toujours contre telle situation, tel individu, tel parti, pourquoi ne pas se révolter plutôt contre ses propres faiblesses, sa propre médiocrité, ses propres vices ? ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

La moquerie est le langage du mépris, et l’une des manières dont il se fait le mieux entendre : elle attaque l’homme dans son dernier retranchement, qui est l’opinion qu’il a de lui-même. ~ Jean de La Bruyère

Combien de tragédies sont provoquées par des gens qui, tout en disant qu’ils veulent le bien, sont incapables de réagir raisonnablement devant une petite vexation, une injustice sans gravité. ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

Lorsque quelqu’un te fait du mal ou dit du mal de toi, souviens-toi qu’il pense avoir raison d’agir ou de parler ainsi. Il ne lui est donc pas possible de suivre ta façon de juger, mais il suit la sienne. ~ Épictète

Celui qui riposte court toujours le danger de s’abaisser au niveau de ceux qui s’en prennent à lui, et à ce moment-là, il se salit avec eux. Il ne lui est pas interdit de riposter, mais à condition d’être capable de se maintenir très haut. ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

Avoir été offensé ne changera en rien l‘opinion de ceux qui voient du bien en vous. Si vos amis et votre famille considèrent que vous êtes une bonne personne, les quelques mots offensants d‘une personne mal informée, ne les feront pas changer d‘idée. ~ Denis St-Pierre

Nous avons demandé à un sage : Pourquoi ne ripostez-vous pas contre ceux qui se comportent mal avec vous ? Il a répondu avec le sourire : « Quand un âne te bouscule, est-ce que tu le bouscules aussi ? Quand tu vois un chien qui aboie, est-ce que tu aboies aussi ? Quand on est au milieu du fleuve, on n’injurie pas le crocodile. » ~ Proverbe africain

Parce qu’on les a déçues, on leur a fait du mal, combien de personnes décident de fermer définitivement leur cœur aux autres ! Eh bien, voilà la plus mauvaise décision ! Quoi que vous ayez à souffrir, ne cessez jamais d’aimer. Car l’amour en vous est une source, et si vous décidez de l’empêcher de couler, c’est d’abord vous qui allez vous dessécher. ~ Omraam Mikhaël Aïvanhov

4 réponses

  1. Pierre mudimbi de pierre dit :

    Comprendre les écritures c’est comprendre la vie humaine… Celui qui insulte connait sa faiblesse.

  2. Anonyme dit :

    Merci beaucoup, je suis soulagé.

  3. Anonyme dit :

    Merci pour toute cette sagesse multi-millénaire !

  4. samir dit :

    Magnifique page, ça soulage d’une eventuelle insulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.