50 choses à NE PAS DIRE à une personne triste

Nous avons tendance à dire à nos proches et nos amis, comment agir lorsqu’ils ont le cafard. Ainsi, avec de bonnes intentions, nous disons des choses que nous croyons utiles. Mais il se trouve que nous avons parfois tort. Voici de tels exemples en 9 catégories :

    Bonheur :

  1. Mais tu as l’air si heureux !
  2. Tu as tout pour être heureux. Pourquoi ne l’es-tu pas ?
  3. Tu as déjà été heureux, donc tu peux l’être à nouveau. Il suffit de vouloir.
  4. Tu devrais faire des activités ou avoir des projets qui te rendent heureux.
  5. Comparaisons :

  6. Je connais quelqu’un comme toi, qui ne s’en n’est jamais remis.
  7. Il y a des gens qui ont de vrais problèmes. Ce n’est pas ton cas.
  8. Tout le monde a des journées difficiles. Et peu de gens sont dépressifs.
  9. Crois-moi, je sais exactement ce que tu ressens, j’ai vécu la même chose.
  10. Moi aussi, je suis découragé parfois, mais je n’en fais pas toute une histoire comme toi.
  11. En tout cas, il y en a d’autres pour qui c’est pire, et ils ne sont pas dépressifs comme toi.
  12. Culpabilité :

  13. Tu ne devais pas te sentir triste.
  14. Tu es trop sévère avec toi-même.
  15. C’est de ta faute. Cesse de t’apitoyer.
  16. Tout ça, c’est dans ta tête que ça se passe, c’est donc facile à régler.
  17. Je ne sais pas comment agir avec une personne comme toi. Ta dépression me rend mal à l’aise. Je te reparlerai quand tu iras mieux.
  18. Une personne triste seule sur une plage.

    Insultes :

  19. Je suis déçu de toi.
  20. Arrête d’agir bêtement.
  21. Mais tu as l’air si heureux !
  22. Arrête d’agir comme un enfant.
  23. Je pensais que tu étais plus fort que ça.
  24. Les gens solides ne sont pas dépressifs.
  25. Tu ne sembles pas bien aller, tu as mauvaise mine.
  26. Si tu continues à te plaindre, je ne viendrai plus te visiter.
  27. Tu passes tes journées à penser à tes problèmes. C’est de l’égoïsme.
  28. Je crois que ta crise de tristesse est une façon de nous punir ou d’attirer l’attention.
  29. Oisiveté :

  30. Tourne la page, agis et passe à autre chose.
  31. Bouge-toi un peu au lieu de traîner au lit tous les matins !
  32. Ton problème, c’est que tu es trop oisif, garde-toi occupé et ça ira.
  33. Si tu sors et prends l’air régulièrement, tu te sentiras beaucoup mieux.
  34. Questions :

  35. Mais pourquoi es-tu dépressif ?
  36. Pourquoi n’es-tu pas plus mature ?
  37. C’est quoi finalement ton problème ?
  38. Mais alors, je ne te rends pas heureux ?
  39. N’es-tu pas fatigué d’être toujours triste ?
  40. Encore dépressif ? Mais je croyais que tu allais mieux.
  41. Tu n’as pas peur que tous ces médicaments détruisent ta santé ?
  42. Solutions :

  43. Tu dois trouver une solution à ton problème tout seul.
  44. Essaye juste de ne pas penser à des choses négatives.
  45. Tu devrais prendre des pilules pour te remonter le moral.
  46. Tu ne devrais pas commencer à te sentir mieux depuis tout ce temps ?
  47. Ton problème, c’est simplement que tu t’isoles de tout et de tout le monde.
  48. Volonté :

  49. Le bonheur, c’est simplement un choix.
  50. Tu n’y mets pas assez du tien. Pense positivement.
  51. Tu ne sembles pas avoir suffisamment de volonté pour t’en sortir.
  52. Bon maintenant ça suffit ta comédie, secoue-toi, quand on veut on peut.
  53. Nous sommes entièrement le résultat de nos pensées. Mais il faut vouloir suffisamment.
  54. Autres :

  55. Ce n’est rien, cela passera tout seul.
  56. Personne n’a dit que la vie était juste.
  57. Je n’y peux rien, si tu n’es pas bien dans ta tête !
  58. Je ne peux rien pour toi, puisque tu n’as pas la volonté de t’en sortir.

« Dans ces moments d’intense découragement, une phrase maladroite peut achever les plus vaillants. Un message sincère peut, en revanche, ressusciter les volontés moribondes. » Olivier de Kersauson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.