Avoir raison pour satisfaire notre orgueil

« L’orgueil nous rend parfois aveugles à la réaction de ceux dont on veut combattre l’opinion. »

De prime abord, avoir raison semble être une bonne chose et pourtant cela déclenche souvent des querelles. Pire encore, avec le temps ceux qui tentent d’avoir toujours raison finissent par être rejetées par leurs collègues, leurs amis voire leurs familles.

« Notre amour propre doit-il s’affirmer au détriment des gens que l’on côtoie ? »

Dans une discussion, le respect de l’autre devrait prévaloir sur notre désir d’avoir raison. Pourtant la tentation de faire valoir notre opinion est parfois intense. Mais qu’est-ce qui nous pousse à vouloir imposer notre point de vue ? La réponse typique est notre orgueil. Mais convaincre quelqu’un pour cette unique raison peut avoir pour résultat l’inquiétude plutôt que la fierté. Après un débat très intense, il est typique de craindre d’avoir été trop loin, surtout lorsque notre interlocuteur était un être cher. Dans cette situation, il est normal de se poser des questions telles que :

  • En défendant ardemment mes opinions, est-ce que j’ai été condescendant ou impoli ?
  • Est-ce que j’ai blessé mon interlocuteur ?
  • Après notre discussion, est-ce qu’il a semblé vexé ?
  • Est-ce qu’il y aura un malaise lors de notre prochaine rencontre ?
  • Est-ce possible que notre relation ne soit plus jamais la même ?

« Il est tout à fait possible de désapprouver ce qu’une personne dit sans porter atteinte à sa dignité. »

La prochaine fois que vous serez tenté de reprendre quelqu’un pour satisfaire votre orgueil, faites preuve d’une grande prudence, surtout si vous discutez avec un être cher. Une relation agréable est de beaucoup préférable au plaisir éphémère d’avoir raison.

Limite&nbsp:
Ne croyez pas que cet article suggère d’être toujours d’accord avec tous. Il s’agit simplement de bien doser, et d’être respectueux lorsqu’il est nécessaire d’exprimer notre désaccord.

« L’orgueil dresse les êtres les uns contre les autres, alors que l’humilité, qui consiste à reconnaître qu’on n’est pas le seul à avoir raison, rétablit l’harmonie. Omraam Mikhaël Aïvanhov »

Sujets complémentaires&nbsp:
    – Conflits d’idées et Conflits inutiles
    – Vérité dans l’opinion des autres
    – Opinions circonstancielles
    – Comprendre d’abord
    – Réjouissez-vous des différences des autres
    – Pensées sur avoir raison, la conversation, les conflits, l’orgueil, l’intolérance, le respect et l’acceptation des autres

1 réponse

  1. Joseph Tshibuabua dit :

    Merci j’ai beaucoup enrichir ma connaissance. Sé/Joseph Pelérin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.