Savoir se taire

« On doit parler seulement lorsque nos mots valent mieux que le silence. »

Avez-vous remarqué que les conversations sont remplies d’expressions du genre : « C’est comme moi quand… » ou bien « Ça me rappelle ce qui m’est arrivé… » ? Parfois, nous recherchons dans ce que nous entendons des occasions de parler davantage. Beaucoup d’entre nous parlent trop. Plusieurs difficultés surviennent parce qu’on est impatient et qu’on ne sait pas tenir sa langue ! Par exemple, dans une conversation avec un proche, vous laissez échapper par inadvertance quelques mots perçus comme offensants par celui-ci. Et votre proche s’en offusque sévèrement. Alors, ça y est, vous avez peut-être hypothéqué votre relation avec cette personne pour un certain temps. Il est donc avantageux d’être attentif à nos paroles afin de ne pas blesser les gens par inadvertance. Trop des conflits inutiles démarrent par quelques mots maladroits.

D’une façon générale, il est préférable d’écouter et de réfléchir avant de parler. En limitant nos interventions trop spontanées, nous écoutons plus attentivement les autres. Et ceci est très souvent interprété par les autres comme une marque de respect et de confiance.

En conclusion, il est bien de se coudre la bouche lorsque cela est nécessaire. Sinon quelques mots maladroits peuvent briser une relation qui nous est chère. De plus, trop parler peut empêcher ou ralentir l’établissement d’une relation de confiance. Conséquemment réfléchissons avant de parler, parce que nos mots ont de l’influence et ils peuvent être des graines qui sèment la discorde ou l’harmonie.

« Ne dites pas tout ce que vous pensez,
mais pensez à tout ce que vous dites. »
Carlos Martinez Vazquez

Sujets complémentaires :
    Sujets de conversation
    Se préparer à une conversation avec un proche
    Conversations qui dégénèrent en disputes
    Comprendre d’abord
    Choses à dire et à ne pas dire à une personne triste
    Pensées sur se taire, la parole

1 réponse

  1. Quel monde merveilleux ; je vous remercie pour votre grand travail. Car il contribue à notre éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.