Vaincre la timidité

« Il n’y a pas, il ne saurait y avoir de timidités incurables. » Jagot

La timidité est un manque de confiance en soi qui génère un sentiment de peur exagérée. Il est tout à fait possible de diminuer l’intensité de celle-ci d’une façon importante. Cet article propose des solutions.

    Photo de Chris Howells

    Photo de Chris Howells

  1. S’exposer progressivement
    Pour être de plus en plus à l’aise avec les autres, il est nécessaire de multiplier les contacts avec eux. Donc, une méthode efficace pour diminuer la timidité est d’augmenter graduellement les contacts sociaux. Cette approche s’appuie sur le principe selon lequel la fréquence d’une situation contribue à sa banalisation. C’est principalement en ayant davantage de contacts avec les autres, dans différentes situations, que vous réduirez votre timidité.

    Il est préférable de commencer simplement, en s’exerçant avec des activités sociales modestes, sinon vous augmentez vos chances d’échec. Échouer n’est pas en soi tellement grave. Mais à chaque échec, vous perdez un peu de confiance en vous. Au contraire, si vous débutez par de petits défis, vous augmentez vos chances de réussite. Le succès ainsi remporté augmentera graduellement votre confiance. Et vous diminuerez progressivement votre timidité.

    Voici des activités de contact social appropriées pour un démarrage progressif. Elles sont ordonnées par niveau de difficulté. Les moins compliquées sont au début. Il est donc préférable de commencer par celles-ci. Faites une première lecture de la liste suivante. Par la suite personnalisez celle-ci en à éliminant les approches qui ne vous conviennent pas et à ajoutant des activités qui sont plus adaptées à vos besoins :

    • Les discussions via Internet, le chat (parfois épelé « tchat »)
      Les sites de discussion via Internet peuvent être une façon de briser la glace en ne prenant aucun risque. Vous pouvez même vous inscrire sous un faux nom, si vous en ressentez le besoin. En participant à ces discussions via Internet, vous contrôlez entièrement les échanges. Donc cette forme de communication peut être un mécanisme favorable pour commencer votre combat contre la timidité. Voici quelques adresses de chat :
          – www.je-discute.fr
          – caramail-chat.fr
          – france-chat.fr
    • Exprimer son opinion via Internet
      Exprimer son opinion (anonymement au besoin) est une autre façon de combattre la timidité. Par exemple après avoir lu un livre ou vu un film, écrivez votre évaluation de cette œuvre et affichez celle-ci sur Internet. Faites simplement une recherche Google avec les mots clefs « Votre avis sur … » ou autres pour trouver des sites qui permettent ce type d’échanges. Dans le même autre d’idée, certains contribuent à Wikipédia en rédigeant ou en révisant des textes.
    • Faire de l’activité physique dans un club sportif
      Le sport est une belle façon de combattre la timidité, à condition que cette activité vous donne du plaisir. Si c’est le cas, choisissez un club sportif près de chez vous. Au besoin, commencez par un sport individuel. Par la suite, seulement lorsque vous serez prêt, passez à un sport de groupe.
    • Suivre un cours de loisirs
      Les cours de loisirs (souvent le soir) sont une bonne occasion de multiplier les contacts sociaux, voici des exemples : cours d’artisanat, de cuisine, de yoga. Comme pour les sports, les cours sont une façon efficace de combattre la timidité, à condition que le sujet vous intéresse. Si vous êtes au tout début de votre combat contre la timidité, n’hésitez pas à suivre un cours dans un domaine que vous connaissez déjà en partie. Dans ce contexte, l’apprentissage sera facilité et ce sera donc une source de stress de moins à gérer.
    • Faire du bénévolat
      Dans la grande majorité des organismes de bénévolat, l’ambiance est amicale et les gens sont accueillants. Choisissez une cause qui vous tient à cœur et contactez les personnes responsables. Celles-ci sont généralement très heureuses de recruter de nouveaux bénévoles.
    • Faire du tourisme localement
      Il y a probablement près de chez vous des agences de tourisme qui offrent des expéditions touristiques d’une journée. Souvent, il s’agit de se déplacer en autobus, de passer la journée à un site touristique donné et de revenir. Ces expéditions touristiques sont une occasion facile et peu coûteuse de multiplier les contacts sociaux et de s’amuser.
    • Voyager à l’étranger
      Les voyages à l’étranger nous obligent à foncer socialement, car pour nous loger et nous nourrir nous devons entrer en contact avec des inconnus, parfois même des gens d’une autre culture. Ne mettez pas la barre trop haute au début, commencez par un pays où un lieu ou l’on parle votre langue maternelle. Et si possible, choisissez un voyage organisé afin de réduire votre stress autant que possible.
    • Dire bonjour
      Chaque jour, dites bonjour à une personne en souriant et en la regardant bien dans les yeux. Commencez par le faire avec des gens que vous connaissez bien. Une fois que vous serez à l’aise avec cette pratique, augmenter le défi en disant bonjour à une personne qui vous intimide.
    • Faire du théâtre
      Cette approche est l’avant-dernière de la liste, elle demande donc beaucoup d’efforts. Parler en public est une étape importante de votre combat contre la timidité. Une des meilleures des activités pour réussir cette étape est de faire du théâtre. Le théâtre vous permet de parler en public dans un cadre structuré, préparé et avec des collègues (sinon des amis). Ceci représente de bonnes conditions pour réussir à vous exprimer en public. Il existe plusieurs troupes de théâtre amateur qui ont besoin de gens. Vous pouvez les identifier rapidement en utilisant Internet.
    • Engager une conversation avec un inconnu
      Cette approche est la dernière de la liste, c’est donc souvent la plus difficile. Ne l’utilisez que si vous avez réussi une bonne partie des approches précédentes. Aborder un inconnu peut vous apparaître infaisable. Mais dites-vous que presque tout le monde est nerveux dans ce contexte, même les gens non timides. Cependant, la récompense est grande, si vous réussissez cette épreuve, vous aurez dans une très large mesure vaincu votre timidité.
  2. Respirer lentement pour relaxer
    Est-ce que vous êtes parfois victime d’attaques sévères de timidité ou de nervosité ? Si oui, voici une approche simple à utiliser dans ce contexte : il s’agit de se concentrer sur sa respiration en essayant de respirer lentement, idéalement en comptant vos respirations. Le simple fait de focaliser sur notre respiration nous fait déjà prendre un peu de recul par rapport à la situation intimidante. De plus, une respiration plus lente contribue à diminuer la tension nerveuse.
  3. Identifier d’avance un sujet de conversation
    Avant de parler à quelqu’un, identifiez d’avance un sujet de conversation à utiliser au besoin. Autant que possible, choisissez des sujets qui intéresseront votre interlocuteur. La timidité est souvent reliée à la peur de l’inconnu. En ayant un sujet de conversation pré identifié, vous diminuerez un peu cette peur.
  4. Se juger avec réalisme
    Beaucoup de gens se jugent trop sévèrement. Soyez plutôt indulgent avec vous-même. Évidemment, les médias nous présentent constamment des modèles de perfection. Il est difficile de ne pas être influencé. Mais si vous faites un bilan honnête de vos forces et faiblesses, il est fort probable que vous vous comparez favorablement aux autres pour certaines choses. De plus, même les gens les plus confiants possèdent des faiblesses, comme nous tous. Il n’y a pas d’exception.
  5. Ne pas se mentir à soi-même
    Est-ce vraiment parce que vous avez trop de travail que vous avez décliné une invitation à sortir ? Il est trop facile de se cacher à soi-même les vraies raisons derrière certaines décisions motivées par notre timidité. Pour combattre celle-ci, il est très utile de connaître les causes des différentes manifestations de notre timidité.
  6. N’imitez pas
    La confiance en soi s’exprime différemment selon les caractéristiques de chaque individu. Bien sûr, il est parfois utile d’apprendre en observant les gens qui manifestent une grande confiance en eux. Néanmoins, il ne faut pas les imiter. Vous devez plutôt développer une façon d’être qui vous est propre et qui correspond à votre personnalité. Ce cheminement prend du temps et il se fait souvent naturellement au rythme du développement de votre confiance en vous.
  7. L’auto suggestion
    L’auto suggestion consiste à répéter intérieurement une phrase brève. Pour combattre la timidité, il s’agit de répéter une phrase positive de votre choix, par exemple « Je suis chaque jour plus à l’aise avec mon entourage ». Les résultats de cette technique varient d’une personne à l’autre. Mais, elle est très simple. Il est donc facile de l’essayer.
  8. La visualisation
    Cette technique (parfois appelée Imagerie mentale) est similaire à l’autosuggestion. Elle consiste à se représenter intérieurement une certaine image. Pour combattre la timidité, il s’agit de projeter dans son imagination une image positive, par exemple « vous vous imaginez à l’aise vous exprimant librement et facilement ».
  9. Percevoir la timidité chez les autres
    Si vous observez attentivement les gens (leurs hésitations, leurs craintes et leurs humeurs), vous constaterez que certaines personnes ne sont pas plus à l’aise que vous. En fait, certains sont plus timides que vous. Ceci étant établi, observez maintenant la réaction des autres face à ces gens timides. Dans la grande majorité des cas, les timides sont bien accueillis. Leur attitude réservée les rend parfois même plus sympathiques aux yeux des autres.
  10. Identifier les situations à risque
    Les personnes, les situations et les lieux perçus comme intimidants varient d’une personne à l’autre. Il est important d’identifier clairement les contextes qui déclenchent la manifestation de votre timidité. Le but cet exercice est de vous amener à bien connaître vos zones de fragilité afin de mieux les gérer et d’être particulièrement attentif dans ces situations. Voici quelques exemples fréquents de situations à risques :
        – réunions au travail,
        – groupes d’amis,
        – parler à certaines personnes qui nous intimident,
        – parler à des gens que nous connaissons peu,
        – parler en public.
  11. Apprécier les gens
    Ceci peut paraître anodin, mais à long terme apprécier les gens est une approche efficace pour améliorer nos relations humaines. Avoir une perception positive des autres fait en sorte que l’on s’intéresse sincèrement à eux, à leurs besoins et en particulier à ce qu’ils disent. Si vous êtes timides, ceci fait en sorte que vous vous oubliez un peu puisque vous focalisez davantage sur votre interlocuteur. Lorsqu’on apprécie vraiment les gens à qui l’on parle, on a moins tendance à se poser mille et une questions qui minent notre confiance et augmentent notre timidité.
  12. Révision hebdomadaire
    Pour augmenter l’efficacité de votre combat contre la timidité, il est utile de réviser votre progrès périodiquement. Par exemple les samedis, analysez votre performance des sept derniers jours. Documentez sur papier ou dans votre ordinateur les causes de vos réussites ou de vos échecs. Autant que possible, identifiez des leçons pour le futur. À la fin de votre revue hebdomadaire, relisez les leçons des semaines précédentes afin de faciliter leur application dans la semaine qui vient.

Vous n’êtes pas seul
Plusieurs personnes célèbres sont ou ont été des gens timides, par exemple Jacques Brel, Woody Allen, Alain Souchon et Pierre Richard. Dans ce groupe, il y a aussi de grands écrivains et philosophes comme Jean-Paul Sartre et Marcel Proust. Plusieurs de ces personnages marquants ont réussi à se servir de leur timidité pour en faire un avantage qui a contribué à leur succès.

Conclusion
Bien se documenter sur la démarche à suivre pour vaincre la timidité est une étape importante, mais ce n’est pas là que réside le véritable défi. Ce dernier consiste plutôt à se transformer soi-même. Pour ce faire, il est absolument nécessaire d’agir et de s’exercer. C’est dans l’action, en faisant des choses concrètes, que grandit notre estime de soi. C’est donc dans la vie de tous les jours, en faisant des efforts constants que vous augmenterez peu à peu votre confiance et que vous vaincrez votre timidité.

« Si vous transformez votre timidité en une force, le monde ne changera pas.
Mais votre perception de celui-ci changera. »

Photo de Chris Howells

Photo de Chris Howells

Sites Internet sur la timidité (liens externes à ce site) :
    – www.timidite.info
    – www.stop-timidite.fr
    – www.redpsy.com
    – www.doctissimo.fr

Suggestions de lecture :
Réussir à surmonter la timidité et la peur des autres“, Gillian Butler. Montréal : Béliveau, 2010, 275 p.
L’auteure de ce livre utilise les TCC (thérapies cognitives et comportementales). Elle propose une large description de l’anxiété sociale, de ses différentes causes possibles et de ses conséquences à court et à long termes sur le bien-être. Chapitre après chapitre, elle accompagne le lecteur dans son combat contre cette angoisse face aux autres, ces pensées et ces émotions qui lui gâchent l’existence.
Ne plus rougir et accepter le regard des autres“, Antoine Pelissolo et Stéphane Roy. Paris: O. Jacob, 2009, 196 p.
Ce guide expose les thérapies cognitivo-comportementales qui soignent l’éreutophobie, une affection qui nuit à l’équilibre psychologique, à l’adaptation au monde et aux choix d’études et de vie.

Sujets complémentaires (liens internes à ce site) :
    – S’observer pour mieux se connaître
    – S’auto observer pour se transformer
    – Pensées sur l’estime de soi

8 Responses

  1. Ouedraogo says:

    Merci pour ses conseils gratuits.

  2. Dhubbard Lob says:

    Bonjour,
    Si vous le permettez, je voulais présenté mon site portant sur la timidité maladive. J’ai été concerné par ce problème durant plusieurs années et j’expose sur mon blog les dernières recherches en pointe dans le domaine de la neurobiologie des émotions mais aussi sur le mode de vie en vue d’aider des personnes atteintes de timidité maladive de s’épanouir aussi bien dans leur vie professionnelle que personnelle. Voici l’adresse de mon blog : http://www.handicap-timidite.fr

  3. anonyme says:

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos commentaires et explications que je compte mettre en pratique à la première occasion.

  4. Vincent Jean says:

    Bravo ! Votre site est vraiment une mine d’or, merci pour tous ces écrits judicieux qui apportent beaucoup à tant personnes. Continuez comme cela, Namasté.

  5. Anonymous says:

    J’apprécie beaucoup ces conseils, Et je me sens advantage près à changer d’attitude et comportement après lecture

  6. Anonymous says:

    Je me suis reconnue et ça ma beaucoup aide

  7. bignon says:

    Merci pour les précieux conseils

  8. Anonymous says:

    Oui, sans doute.

Leave a Reply

Your email address will not be published.